Bienvenue au domaine de la famille di Leostilla
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:49

Fiorella a écrit:
Sa réponse avait déclenché un sourire plus franc encore chez Adrian. Fiorella ne voyait pas en quoi ce qu'elle venait de dire pouvait le rendre heureux. Etait-ce de l'ironie de sa part ? Allait-il lui faire payer plus encore son entrainement difficile ? Que voulait il négocier alors qu'elle était là pour l'entrainer ? Son regard ne quittait pas celui de son apprenti mais son torse était venu se poser contre sa poitrine, sans toutefois l'empêcher de respirer. Elle pouvait sentir son coeur battre. Le regard du baron était devenu plus assidû.

Une autre aurait été mal à l'aise d'une telle situation mais Fiorella bravait les interdits sans scrupule. Elle ne tentait pas de s'enfuir, elle attendait un je ne sais quoi. Le froid de la colonne de pierre s'insinuait sous sa chemise, contrastant avec la chaleur du corps de son dominateur. Pensait il avoir une quelconque emprise sur elle ? Il la prenait pour un trophée et ça ne la flattait pas. Sa voix se transforma en un murmure. Les yeux de Fiorella détaillait maintenant le visage d'ange d'Adrian.

Je n'ai rien à offrir que vous n'ayez déjà, Baron. Que pourrais je proposer à la hauteur de vos espérances ?

Leurs visages étaient à quelques centimètres l'un de l'autre. La voix de Fiorella s'était faite douce et sensuelle. Provocatrice ? Sans nul doute mais à vrai dire, elle ne s'en rendait même pas compte ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:50

Adrian a écrit:
Sa voix se faisait douce, aguichante. Il sentait dans son corps l'envie monter. Oui... l'envie. Il la voulait, il a désirait de toutes ses forces. Il en avait besoin. Il lui répondit d'une voix neutre, détachée, en adéquation avec la froideur de ses yeux, et de son coeur froid et éteint.

Et bien, je ne sais pas Fiorella... Il faut que j'y réfléchisse encore.

Il approcha son visage d'elle, ses lèvres des siennes. C'était du désir à l'état pur, une folle envie, qui le rendait fiévreux. Il voulait la sentir contre sa peau, il la voulait là, tout de suite.

Fiorella...
Seriez-vous sorcière pour parvenir à faire bouillir en moi autant d'émotion, moi dont le coeur est brisé?
Quel est donc vostre secret, je veux le savoir.
En fait... je veux tout connaitre de vous!

Il déposa un baiser fougueux sur les lèvres de l'italienne. Echec et mat. Il remontait sa prise. Il se détacha d'elle, un chouia; et l'observa mieux. Elle était juste magnifique ainsi. Ce n'était pas Elle. Une bouffée de tristesse le transperça. Rien n'était Elle, personne ne serait Elle, mais il devait vivre. Elle ne voudrait pas qu'il en soit autrement sans doute. Cela n'avait duré qu'une fraction de seconde, mais son regard avait perdu sa glace pour devenir presque de braise, empreint d'une tristesse infinie. Mais très vite il retournèrent à leur Sibérie.

Comment me trouvez-vous, Fiorella?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:51

Fiorella a écrit:
Ses lèvres effleurèrent les siennes dans un mouvement de caresse délicieuse. Même si quelque part, elle sentait son désir grandissant si près d'elle, elle ne s'attendait pas à ce que son audace vienne à sa rencontre. Le baiser était doux et délicat, un brin passionnel. Son souffle accompagnant ne laissait plus aucun doute sur ses intentions. Il ne la pressait plus, il l'enlaçait presque. La jeune italienne avait gravé le baiser dans son esprit. Ce petit goût salé de la sueur qui avait ruisselé de son visage pour atterrir sur ses lèvres le rendait encore plus sensuel.

Ainsi donc son coeur était brisé. Le séducteur avait failli. Cherchait il donc à se prouver qu'il pouvait encore séduire ? Il avait choisi une adversaire difficile pour se faire. Mais la séduction n'était pas le désir. Le désir n'était qu'une étape pour satisfaire le corps, rien de plus. Cela ne lui coûtait rien de satisfaire cette pulsion et d'en profiter par la même occasion. Il était affaibli, de corps et d'esprit. Son coeur était une marmelade dont elle ne s'inquiétait pas. L'instant était simplement de partager leur solitude et Aristote seul savait à quel point elle se sentait seule dans son monde intérieur.

Une léger sourire se dessina sur ses lèvres. Un savoureux mélange de tendresse et de renoncement. Ce n'était plus de la défiance, ni de la moquerie, juste de l'envie, tout simplement. L'emprise d'un nouveau baiser vint rencontrer ses lèvres. La fougue s'était déchainée et elle ne la retint pas. Fiorella s'était abandonnée à cette étreinte. Elle commençait à céder à son instinct charnel. Elle faisait abstraction du regard éteind d'Adrian. Peu lui importait sa faiblesse actuelle. A sa question, elle se contenta de passer ses bras autour de son cou et de l'attirer dans un plantureux baiser langoureux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:52

Adrian a écrit:
C'est chose étrange que de désirer une chose et qu'une fois qu'on l'a obtenue, ne plus savoir quoi faire avec. Et bien tel était le cas du pauvre Adrian à ce moment-là. Il avait obtenu Fiorella, mais voilà, que faire à présent. Il n'était pas vraiment doué là-dedans le petit Baron. Personne ne lui avait jamais appris quoi faire, il n'avait plus de modèle de référence, rien du tout. Certes il avait bien déjà assouvi ses instincts, mais avec des servantes, pas avec une femme comme Fiorella. Que faire, comment le faire, comment agir sans lui faire peur? Il était complètement perdu.

Elle l'embrassa, avec fougue. Il se sentit perdre pied d'un coup. Il ne s'attendait pas à cela. Il perdait le contrôle de la situation sans même s'en rendre compte. Il était complètement à l'ouest le pauvre petit Adrian. Il sentait la poitrine frémissante de Fiorella contre lui, il caressa ses cuisses fuselées, imaginant la peau douce qui devait se cacher sous le pantalon qu'elle portait. Il ne pouvait que tenter d'imaginer les formes sous la chemise, qu'il aurait voulu arracher d'un seul geste. Mais... cela ne se faisait pas, non?

Il lui rendit encore un baiser, vigoureux, plein d'énergie animale. Il avait envie d'elle, c'était ainsi. Il la serra contre lui puis, d'un coup, la souleva l'amena près de l'âtre, où brulait un bon feu. Il la déposa délicatement sur le sol. Il continua à la caresser avec ardeur.


Vous estes fort belle Fiorella. En avez-vous conscience?
Je suis... complètement désemparer face à vostre sourire et vos regards...
Comment y parvenez-vous?
Quels sont vos secrets?


Il se la regarda avec désir puis, demanda à brûle-pourpoint:

Désirez-vous aller dans un endroit plus... intime? Mes appartement sont au-dessus, nous seront tranquilles.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:53

Fiorella a écrit:
Etrangement les salles d'armes l'avaient toujours émoustillée. Son corps n'était plus que fusion. Elle avait décidé d'ouvrir ses sens à la nature fièvreuse de son adversaire et n'était pas déçue de sentir ses mains s'insinuer sur ses cuisses. Pourtant il semblait hésitant. Avait elle été trop facile en fin de compte ? N'était ce qu'un jeu de sa part afin de vérifier si elle succomberait puis il arrêterait pour la renvoyer dans sa chambre ? Si tel était le cas, elle lui ferait payer cher l'affront. Pourtant malgré cette courte pause dans ses gestes hasardeux, un autre baiser vint faire voler en éclat les doutes de l'italienne.

Il l'a prit dans ses bras, la soulevant par la même occasion. Elle garda les bras autour de son cou même si la force du jeune homme suffisait largement à la porter. Ils s'étaient approchés de l'âtre. Comme si la fièvre ne s'était pas encore assez emparée d'eux. Le tapis sur le sol était particulièrement chaud et agréable. Il l'avait posé là, près de lui, allongés l'un près de l'autre. Ses mains cherchaient visiblement la découverte mais les vêtements entravaient sa progression. Elle se redressa lentement, le repoussant délicatement de son visage et de son torse. C'était à elle maintenant de jouer et de l'inspirer plus encore.

Elle le poussa à s'allonger sur son dos d'un baiser lent et alangui avant de s'écarter quelque peu. Elle posa ses mains sur sa chemise encore enduite de la sueur de leur combat. Elle le fixait d'un regard doux et pénétrant. Ses yeux s'étaient affinés, exprimant une tendresse insatiable. Rare était pourtant les moments où Fiorella laissait s'exprimer son visage. Ses boucles brunes cascadaient sur ses épaules alors qu'elle se penchait sur lui, tirant sur les cordons maintenant la chemise d'Adrian. Alors que son torse se dévoilait à nu, elle s'inclina comme pour lui donner un nouveau baiser mais ses lèvres rencontrèrent la fine peau de son cou. Elle se fit douce vampire avant d'écarter le tissus de son épaule et de le dévorer à son tour.

De petits baisers lui permirent de revenir à hauteur de son oreille qu'elle mordilla enfin avant de lui avouer ses secrets dans un murmure.

La beauté se fâne, l'être reste. Mon secret ? Vous haïr autant que je pourrais vous désirer. Ne vous ai-je promis récompense à votre victoire ? Je vous suivrai où vous le désirez.

Parlez d'amour ? Surtout pas. Et il ne désirait pas l'entendre lui-même. Elle revint à ses lèvres qu'elle effleura des siennes, le repoussant s'il essayait de l'embrasser. Tout cela n'était que jeux. Arriverait il à cueillir le fruit défendu ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:53

Adrian a écrit:
Citation :
La beauté se fâne, l'être reste. Mon secret ? Vous haïr autant que je pourrais vous désirer. Ne vous ai-je promis récompense à votre victoire ? Je vous suivrai où vous le désirez.

Douces paroles. Ainsi donc ils y étaient, le moment fatidique, le moment le plus important. Il était à présent sur le dos, elle était sur lui, en train de lui mordiller le cou. Il frissonnait. Personne ne lui avait fait ceci avant, il se laissait faire,fermant légèrement les yeux, pour encore plus goûter le moment, sentir les odeurs qui exhalaient de du corps de la donzelle. Il était à sa merci, complètement. Elle était en train de le dominer, mais s'en rendait-elle compte ?

se jouait-elle de lui, ou bien l'avait-il séduite? Il ne voulait pas le savoir, pas maintenant. Pas la peine de se poser des questions à présent, il fallait gouter le moment, rien de plus. Ses lèvres passèrent à sa portée, il tenta, fut repoussé. Un sourire naquit sur son visage. Il alla prendre ce qu'elle lui avait fait miroiter, saisissant ses lèvres avec douceur et fermeté mélée. Les deux jeunes gens jouaient.

Il était torse nu, mais elle restait diaboliquement habillée. Il fallait bien entendu rétablir l'équilibre. Il la saisit doucement et tira sur le petit noeud qui nouait la chemise, dévoilant sa gorge, ce qui augmenta encore son désir. Il l'écarta avec délicatesse, la pris dans ses bras et... Il lui mit une cape sur la poitrine, afin de pouvoir la déplacer sans éveiller les envies des autres membres de la mesnie.


Nous y allons Fiorella?
Vous allez-voir... je m'engage à ce que vous passiez une soirée mémorable.


Il lui vola un nouveau baiser et hurla pour qu'on leur ouvre la porte. Direction... les appartements du jeune fou fougueux ayant besoin de s'entrainer.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:54

Fiorella a écrit:
L'ascendance qu'elle avait sur lui en se penchant sur lui lui avait visiblement donné des idées. Le noeud de sa chemise qui la cachait jusqu'à la gorge fut défait, puis un autre, dévoilant ainsi la peau satinée et claire de la Leostilla. Sa découverte menait son regard et sa main à effleurer ce nouveau monde inexploré. Pourtant il n'était pas au bout de ses peines. L'exploration était une science qui menait parfois sur des sentiers dangereux et Fiorella était dangereuse. Savait il où il mettait les ... mains ?

Il la couvrit de sa cape subitement. Fiorella n'eut pas le temps de broncher ou de dire quoi que ce soit. Il décidait maintenant. Mais jusqu'à quand ? Elle lui avait offert de le suivre mais les sentiers qu'elles promettaient n'étaient peut-être pas ceux escomptés par le jeune baron. Elle se contenta de sourire. Les domestiques évitaient de poser les yeux sur eux. Elle en était étonnée car chez les Leostilla, on faisait fi de se faire voir par les domestiques. Ils étaient transparents, inexistants. Une habitude sans doute venue d'une Rome libertine où dans les thermes, les hommes se mélangeaient indistinctement aux femmes.

Il l'avait emportée dans ses bras, passant les portes tel un prince emportant sa promise vers d'autres horizons amoureux. Sauf qu'il n'y avait pas d'amour entre eux. Il avait envie d'elle et elle, par conséquent, de lui. Soumise ? Absolument pas. Elle suivait un tout autre vent, son volcan intérieur qui s'était tout simplement éveillé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:56

Dans la chambre d'Adrian.

Adrian a écrit:
Description du lieux:

La chambre que le vicomte a mis à la disposition de son fils est assez grande et bien éclairée par deux fenêtre, donnant plein est. On peut très bien y admirer le soleil naissant, emplissant la pièce de ses couleurs flamboyantes le matin, depuis le lit énorme situé face aux fenêtre.

Parlons mobilier. Contre le mur est se tient le lit du baron, dont les draps ont une jolie teinte cramoisie, et sont tout doux, parce qu'il n'aime pas dormir dans des trucs rêches. Il a de l'argent, il se paie le nec plus ultra namého. En face du lit, on l'a dit, se trouve les fenêtres.
Dans le coin nord ouest, tourné de biais vers le lit se dresse un petit bureau, où le baron peut prendre connaissance de son courrier urgent, ou bien travailler tard le soir. Sur le mur en face se dresse un imposant tableau d'une non moins imposante femme, qui a laisser une emprunte plus qu'importante dans la vie d'une jeune fou: Victorinne von Frayner, dans toute sa magnificence. Sauf que pour lui c'est juste "maman". Un autre tableau orne la pièce, entre les deux fenêtres: Cécilia, sa soeur.
Légèrement décalé par rapport au bureau, en bois de merisier, se trouve la grande cheminée, où brule continuellement un bon feu, le baron étant quelqu'un d'un naturel frileux.
Dans le coin sud ouest se trouve un petit coin "salon, avec deux fauteuils confortables, avec une table ronde entre eux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:56

Fiorella a écrit:
A nouveau les portes s'ouvrirent mais cette fois sur une somptueuse chambre du castel Montjoie. Ils avaient monté les escaliers rapidement pour rejoindre ses appartements. L'impatience. Elle avait envie de le faire languir encore. Son plaisir sadique était maintenant aiguisé ! Elle ressentait ce feu qui le consummait et pensait bien exploiter cela pour accentuer sa domination sur lui. Il la déposa sur le lit, pressant. Elle posa la main sur son torse dénudé, la chemise étant restée dans la salle d'armes et le repoussa avec délicatesse, un sourire aux lèvres.

Doucement Adrian, ne précipitez rien ... cela serait tellement dommage.

Elle s'écarta de lui, son chemisier entrouvert et se leva du lit douillet. Elle marchait dans la pièce avec désinvolture, admirant les murs, les meubles, les tableaux. Elle fixait les deux portraits de femmes en fronçant les sourcils. Quelle drôle d'idées de placer ce genre de peintures dans une chambre d'hommes pouvant être partagée par des femmes. Elle se retourna vers lui et reprit sa grâce fêline en posant une main délicate sur sa jambe dépassant du lit. Elle la fit remonter légèrement avant de l'ôter à nouveau et de le fixer de ce regard embrasé et provocateur. Elle passa ses doigts sur les liens encore attachés de sa chemise et observa la réaction du jeune baron. A quel point son désir était il ardent ? A quel point manquait il de contrôle de lui-même ? A quel point pourrait elle tirer quelque chose de lui par le biais de son plaisir ? Voilà des quêtes qu'elle se donnait à présent de conquérir pour mieux lui appartenir.

Aimeriez vous en voir plus, Baron ?

Elle attendit avant de tirer sur le ruban que le baron lui répondit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:57

Adrian a écrit:
Il l'avait mené dans son antre, sa tanière, son coin secret. Sur le lit il l'avait déposée, brulant d'un désir ardent comme du charbon. Mais alors qu'il pensait pouvoir enfin agir comme il l'entendait, il se produisit une chose imprévue: elle le repoussait, une nouvelle fois. Ne pas se précipiter? Ceci était bien difficile à mettre en oeuvre! Comment faire? Il ne parvenait plus à se tenir.

Et voilà qu'elle fit le tour de la pièce, caressant des objets de ses fines mains, se servant de son corps, peut-être sans le savoir, pour l'attirer encore plus vers elle. Il n'avait déjà presque plus de volonté, comment résister à pareil assaut? Impossible! Elle n'avait pas l'air d'apprécier les peintures aux murs, pour une obscure raison qu'il ne n'arrivait pas à comprendre. Elles avaient quoi? Elle étaient juste parfaites ces toiles. Non?

Puis elle revint vers lui, lui caressant la jambe avec un douceur mélée de fermeté. Son regards était de braise, elle était un démon venu pour lui, pas une femme, une diablesse. Quand elle passa ses doigts sur son ruban, il eut un frisson:allait-elle enfin retirer tout ceci, se mettre à égalité avec lui. Il sentait le désir durcir en lui, emplir son corps. Il ne se retiendrait plus très longtemps, c'était assez certain. Il déglutit suite à la question posée.


Oui Fiorella...
Je veux tout voir, tout toucher, tout sentir.
Vous me faites languir...


Il était rouge le baron. La première femme qui arrivait à faire de lui ce qu'elle voulait vraiment, à le mettre sans défense aucune, sur la défensive. Il dépendait de ses désirs à elle. Il s'approcha un peu d'elle et la saisit, pour la mettre sur ses genoux.

Je pourrai aussi prendre ce cordon, et finir moi-même le travail, qu'en diriez-vous Fiorella...?

Il caressa les formes à travers la chemises, rougissant de plus belle, la désirant comme jamais.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Fidelis
Dame des lieux
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    Jeu 29 Déc - 13:57

Fiorella a écrit:
Sur ses genoux, elle le chevauchait comme une cavalière. Telle la plus puissante des montures, elle ressentait toute sa véhémence à la posséder. Son sourire se fit narquois mais elle laissa exprimer dans son regard la volonté de lui plaire. Ses lèvres allèrent à la rencontre des siennes et se firent d'une sensualité extrème. Un baiser qui prit son temps, dévorant ses lèvres d'une douce avidité pleinement satisfaite. Un autre ruban se détacha de sa chemise. Qui l'avait ôté ? Peu importait sur l'instant. Elle se recula lentement, se détachant de ses lèvres pour y laisser une légère amertume.

Vous pourriez prendre ce qui vous sied, baron mais ne serait il point dommage que vous passiez à côté d'autres plaisirs que je vous réservais ?

Pour appuyer ses dires, ses mains effleurèrent la fente qui s'était créée au creux de son chemisier dévoilant légèrement l'ébauche de ses seins encore protégés par le tissus. Serait il si impatient pour la saisir telle qu'elle se présentait à lui ou désirait il en voir plus, prenant sur lui d'entrer dans son jeu. Peu importait sa décision, elle savait maintenant qu'elle ferait de lui ce dont elle avait envie. Son corps, son regard, sa bouche parlaient pour lui. Elle se pencha à nouveau près de son oreille cette fois, qu'elle mordilla avec douceur avant de lui murmurer :

Ce qui est secret attise, les jeux rendent fou le désir qui est latent.

Mêlant la parole au geste, elle prit sa main et la guida jusqu'à son chemisier ouvert, la faisant y pénétrer pour que sa paume recouvre un de ses seins à la peau si douce et fragile. Elle déposa de multiples petits baisers sur sa joue, le laissant à loisirs caresser son coeur ainsi embusqué.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux    

Revenir en haut Aller en bas
 
[chateau de Montjoye] Les folles séances d'entrainement d'un jeune fou fougueux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La salle d'entraînement.
» ? Tout premier entrainement de la jeune novice, Nuage d'Argent [AV Nuage d'Argent]
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Le chateau Beauclair
» Battaille du chateau de merac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Territoire étendu de la Famille Di Leostilla :: Nice :: Le Château :: Tourelle Est :: Archives RP hors forum-
Sauter vers: