Bienvenue au domaine de la famille di Leostilla
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] La Forêt Interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dewan
Feu Vicomtesse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: [RP] La Forêt Interdite   Jeu 2 Juin - 11:23

[hrp]RP ouvert à tous mais toutefois respectez le fil de l'intrigue et ne jouez pas les sauveurs ou les omniscients qui gâcheraient tout, merci d'avance ! En cas de doute, MP bienvenus.[/hrp]

[rp]La vieille tour de garde nord imposait par sa taille par rapport à la ville. Son ombre portait sur les champs et collines qui faisaient le paysage au delà de la porte menant vers Bourg. C'était à son sommet que la jeune maréchal avait passé une partie de la nuit. De temps en temps, elle endossait ce rôle afin de contribuer à la sécurité des villageois. Accoudée à un créneau, la petite blonde observait la route traversant la forêt de Belley. Tout était calme dans les environs et c'était très bien ainsi. Le soleil commençait à poindre ses rayons quand toucha la fin de la garde de la petite baronne. Une bourrasque vint soulever les boucles de la chevelure détachée de la jeune fille alors qu'elle se releva. Une odeur de bois brûlé vint chatouiller son petit nez à l'odorat aiguisé.

Surprise, elle scruta encore les alentours mais aucune fumée ne montrait la présence d'un feu aux alentours. Tout cela l'intrigua mais décidée à enfin se reposer de cette longue nuit, elle tourna les talons alors que le bruit de pas claquant sur les pavés des marches lui signala la relève.

Bonjour ! Dites moi, quelqu'un a allumé un feu dans la tour ? Normalement personne n'y reste ...

- Baronne, le bonjour ! Non ma dame, je n'ai vu aucun feu ...

Le garde semblait sûr de sa réponse et Dewan observa une dernière fois le paysage dans l'espoir de voir de la fumée. Mais rien. Peut-être que son odorat lui jouait des tours, pensa-t-elle intérieurement. Elle décida de garder pour elle cette idée saugrenue d'odeur de bois brûlé. Visiblement le garde ne sentait rien, lui.

- Un problème, Baronne ?

Non aucun ! Bonne garde à vous ! La nuit fut très calme.

Fatiguée, elle quitta la plate-forme du sommet de la tour pour descendre à son tour l'escalier en colimaçon étroit. Il ne devait y avoir personne normalement dans la tour de Guet. Normalement ...

Le grincement d'une porte fit frémir la jeune fille. L'odeur se fit plus forte. Toutes les portes de la tour étaient scellées depuis que celle-ci ne servait plus aux avant postes de guerre. Les frontières étant bien reculées, la ville de Belley n'avait aucune chance d'être assiégée sans qu'on ne passe par les autres cités de Savoie.

C'était un peu le "problème" de Belley. Seule au milieu de la Savoie, aucune route autre que celles de Bourg et de Chambéry ne passaient par là. Les étrangers étaient rares et la ville vivait presque recluse du reste de la province.

Cherchant d'où provenait le bruit, elle continua à descendre mais dégaina toutefois une dague, plus aisée à manipuler dans des endroits exigus. Au palier suivant, elle testa la fermeture de la porte. Celle-ci s'ouvrit dans le même grincement.

Qui va là ? Prévôté Savoyarde ! Déterminez qui vous êtes et ce que vous faites ici ! C'est un ordre !

Aucune réponse ne vint troubler l'écho étouffé de la voix de la jeune fille. Elle poussa alors subitement la porte et constata ... le vide. La pièce était poussiéreuse et totalement vide. Si quelqu'un se cachait là, c'était un fantôme ! Cela fit frissonner le petit bout de femme. Les portes avaient elles été descellés sur l'ordre quelconque du prévôt et dont elle n'était pas au courant ? Elle referma la porte et remonta. Le palier suivant possédait lui aussi une porte. Elle tenta de l'ouvrir, sans succès. Celle-ci était bel et bien verrouillée.

Intriguée jusqu'au bout des doigts, Dewan retourna à l'étage en dessous et se décida de fouiller la pièce. Malgré la fatigue qui la gagnait de plus en plus, elle chercha minutieusement des traces du passage de quelqu'un. Mais ce fut son nez qui la guida à nouveau. L'odeur du bois brûlé provenait de la cheminée. De la suie avait été remuée ! Elle rangea sa dague et se mit à pousser sur toutes les pierres et décorations de la cheminée mais rien ne se révéla. Épuisée par ses vains efforts, elle s'adossa sur le mur d'en face pour réfléchir en observant la cheminée. C'est là que son dos enfonça une des pierres et révéla un passage au fond de la cheminée.

Cela devenait fou ! Dewan hésita à avertir le garde. Mais celui-ci était en service et ne pouvait quitter ses lieux. Puis, qui avait intérêt à venir dans cette tour de nuit ? Où menait ce passage ? La curiosité de la jeune fille était trop attisée que pour laisser là ce mystère et risquer de voir disparaître le coupable à l'autre bout !

L'excitation avait effacé toute trace de fatigue. Reprenant sa dague en main, récupérant une torche du mur, qui éclairait le palier, elle s'engouffra à son tour dans le passage étroit. Sa petite taille fut appréciée vu l'étroitesse de l'endroit. Des escaliers descendaient aussi en colimaçon. L'endroit devait être plusieurs fois utilisé pour n'avoir pour ainsi dire aucunes toiles d'araignée.

Arrivée en bas de l'escalier, un couloir plus large lui faisait face. La luminosité de la torche ne lui montrait pas le bout du tunnel. Celui-ci devait être sous le sol car le bruit de goutellettes tombant sur le sol montrait un endroit humide.

Courage chère baronne ! Allons rien ne vous fait peur, vous en avez vu d'autres !

Se murmurant ces paroles à elle-même, elle s'avança prudemment. Marchant longtemps, longtemps, rien ne semblait indiquer de présence. Le temps passa, la fatigue revint. Combien de temps avait elle marché ? Elle n'aurait su le dire. Ce qui l'avait tenue jusque là, c'était la pression de tomber sur quelqu'un ou quelque chose ... Enfin, elle atteignit un nouvel escalier devant lequel la jeune fille s'arrêta. De la lumière filtrée par la plaque d'une trappe lui donna l'espoir d'enfin revenir à la surface. L'odeur de l'humus de la forêt était forte.

Seule, en train de monter les marches qui la conduiraient dieu sait où, Dewan serra sa dague de toutes ses forces. La torche lui servait aussi si jamais elle se retrouvait face à des brigands ! Les cours de Tibérias ne lui seraient pas inutiles dans ce cas !

Poussant avec force la trappe qui se souleva pour finir par se reposer sur le côté dans un bruit sourd, Dew fut éblouie par le soleil déjà haut dans le ciel. Vu sa position, elle avait dû marcher deux ou trois bonnes heures dans ces tunnels. Quand ses yeux s'habituèrent enfin, elle se retrouva au milieu de la forêt.

Éteignant la torche, elle la planta près de la trappe. La forêt était étrangement silencieuse. Un bruissement l’interpella, puis un autre.

Qui est là ? Montrez vous ! Prévôté Savoyarde !

Mais rien ne bougea. D'autres bruits signalaient qu'ils s'éloignèrent. Dewan, bien décidée à retrouver les "coupables" se lança à leur poursuite.

Arrêtez et montrez vous !

Les bruits l'entouraient et l'angoisse montait dans le coeur de la jeune fille. Pourquoi ne se montraient ils pas ? A un instant, elle crut voir une silhouette. Troublée par ce qu'elle crut voir, elle décida à aller chercher des renforts. Mais sa poursuite l'avait menée loin de la trappe et complètement déboussolée, elle crut trouver des repères qui la menaient toujours plus éloignée de la trappe.

Maintenant, ce fut elle qui fuyait les ombres qui semblaient à leur tour la poursuivre. Au loin, un claquement ressemblant aux haches sur le bois dur des arbres à abattre la guida. Bûcherons ou autres choses ?
Courant à perdre haleine, son armure de cuir l'alourdissant plus que nécessaire, la jeune fille regardait régulièrement derrière elle. Semblaient ils se rapprocher ? Etaient ils toujours là ? D'un coup d'inattention elle heurta quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Une silhouette féminine s'était retrouvée au sol tout comme la maréchal.

Qu'est ce que ... June ?
[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La Forêt Interdite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes occupations préférées : n°2 la Forêt Interdite [PV]
» ? évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite
» La Forêt Interdite
» Cours n°2 - La forêt Interdite.
» Routine se transforme en aventure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Territoire étendu de la Famille Di Leostilla :: Nice :: Le Château :: Tourelle Est :: Archives RP hors forum-
Sauter vers: